Le régime qui réduit d’un tiers le risque de cancer de la prostate

Publicité

Le régime végétalien pourrait aider à réduire le risque de développer un cancer de la prostate, selon une étude financée par le Fonds mondial de recherche sur le cancer.

Publicité

Et si ne plus manger de viande aidait à vivre plus longtemps ? Des chercheurs de l'université Loma Linda (Californie) ont constaté qu'adopter un régime végétalien permettrait de diminuer les risques de cancer de la prostate. Plus précisément, leur étude menée pour le World Cancer Research Fund et publiée sur son site révèle que les végétaliens ont 35% de risque en moins de développer ce cancer parmi les plus fréquents chez les hommes.

Les chercheurs ont suivi plus 26 000 hommes pour évaluer le lien entre cancer de la prostate et divers types de régimes alimentaires. 8% d'entre eux suivaient cette alimentation qui exclut tout produit d'origine animale, et riche en végétaux, y compris les noix et les céréales Au total, 1079 cas de cancer de la prostate ont été rapportés dans le groupe entier et les chercheurs ont découvert que les végétaliens avaient une "association de protection statistiquement significative" vis-à-vis du cancer de la prostate.

Publicité
Un allié contre d'autres cancers ?

"Cette recherche a pour la première fois permis de combler certaines lacunes essentielles dans nos connaissances sur les habitudes alimentaires et la prévention du cancer de la prostate pour ouvrir la voie à des recherches futures. La prévention est essentielle si nous voulons voir une diminution du nombre de cas" a déclaré le Dr Panagiota Mitrou du World Cancer Research Fund. En 2015, les chercheurs de l'université Loma Linda avaient déjà publié une étude affirmant que cette alimentation permettait de réduire de 22% les risques de cancer colorectal

Dans les deux cas, les chercheurs précisent que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer dans quelle mesure un tel mode de vie peut réduire le risque de développer ces cancers. Même s'il a déjà été établi que "pour la prévention du cancer en général, il est important de manger une grande variété de légumineuses, fruits et légumes", rappelle le World Cancer Research Fund. En France, le cancer de la prostate est la 4e cause de mortalité par cancer, avec moins de 10 000 décès par an selon l'Institut Gustave Roussy.
.

Prostate : l'importance du dépistage

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité