Le psoriasis sévère pourrait augmenter le risque cardiaque

Publicité

Une nouvelle étude souligne qu’une irritation cutanée telle que le psoriasis augmenterait indirectement le risque de problèmes cardiaques. Explications.

Publicité

Une irritation de la peau comme le psoriasis sévère entraînerait une irritation des vaisseaux sanguins et donc un plus grand risque de problèmes cardiaques. Telle est la conclusion d’une étude parue ce 8 octobre 2015 dans la revue Arteriosclerosis, Thrombosis and Vascular Biology.

Pour l’étude, les chercheurs ont recruté 60 patients atteints de psoriasis et 20 personnes non atteintes. Ils ont donné un score à chaque patient malade afin de déterminer l’état de sévérité de leur psoriasis. Pour mesurer l’inflammation des vaisseaux sanguins, les scientifiques ont utilisé la technique de "tomoscintigraphie par émission de positons" (TEP ou PET scan) : un sucre radioactif a été injecté aux participants dans leurs vaisseaux sanguins pour repérer les zones d’inflammation. Parallèlement, des tests sanguins ont été effectués.

Publicité
Des marqueurs sanguins en lien avec ces deux types d’inflammation
Publicité
Au final, les auteurs ont constaté la présence de marqueurs sanguins appelés neutrophiles chez les patients atteints de psoriasis. Or, ces cellules du système immunitaire jouent un rôle dans les maladies de peau mais également dans l’inflammation des vaisseaux. Pour les chercheurs, si ce lien reste à expliquer plus précisément, il met en lumière pourquoi certains patients atteints de psoriasis ont un risque cardiaque plus élevé que les autres en dehors de tout autre facteur (tabac, obésité, hérédité etc.). En outre, cette étude pourrait conduire à la mise en place de nouveaux médicaments, alors qu’il n’existe pour l’heure aucun traitement efficace contre le psoriasis.
sis.

Vidéo. Comment traite-t-on le psoriasis ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité