Le plus grand greffé du visage pose en une de GQ

Publicité

Défiguré, Richard Lee Norris a reçu l’une des plus importantes greffe de visage. Il est annoncé en couverture du magazine américain GQ.

Publicité

Il aura passé 15 ans cloîtré chez lui, n’osant montrer son visage défiguré. Mais maintenant, Richard Lee Norris n’a plus honte. Il s’apprête même à faire la couverture de l’édition américaine du magazine GQ. Il y racontera son histoire incroyable.

Défigurée à cause de son fusil de chasse

Publicité
Originaire de Hillsville, en Virginie (USA), Richard Norris n’a que 22 ans lorsque, en 1997, il se tire accidentellement une balle dans la tête avec son fusil de chasse. Son visage explose sous le choc. Son nez, sa langue, ses mâchoires, sa bouche sont touchées. Seuls ses yeux ressortent indemnes de l’accident.

Défiguré, il vit alors reclus dans sa maison pendant 15 ans, ne quittant son domicile qu’à la nuit tombée et avec un masque noir cachant son visage. En mars 2012, il bénéficie de la plus importante greffe de visage (36 h d’intervention au total). Les tissus transplantés étaient ceux d’un jeune Marine en état de mort cérébrale.

Bien que l’opération soit une réussite, Richard Norris devra maintenant suivre un traitement anti-rejet toute sa vie, une réaction inattendue pouvant survenir à tout moment. Si tout se passe comme prévu par les médecins, sa greffe devrait durer entre 20 et 30 ans.

Découvrez le reportage consacrée à la greffe de visage de Richard Norris :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité