Le libertinage se démocratise en France

Publicité

Selon la dernière édition de l'Atlas mondial des sexualités, le libertinage jusqu'ici reservé aux classes les plus aisées serait de plus plus pratiqué par les Français.

Publicité

libertin, échangisme A l'origine tabou, l'échangisme semble être une pratique de plus en répandue parmi les Français. Pourquoi ? Déjà parce qu'avant, ce terme désignait l'échange temporaire de partenaires entre 2 couples et qu'il s'est aujourd'hui vulgarisé à l'ensemble des pratiques sexuelles de groupe. Ensuite, parce qu'Internet est désormais présent dans pratiquement tous les foyers français. Le site le plus fréquenté en France compte ainsi plus de 290 000 visites par jour, dont de plus en plus de jeunes ! Enfin, l'échangisme n'est plus uniquement pratiqué dans des lieux définis à l'abri des regards mais sous forme de soirée organisée chez les couples libertins.

Ce qui motive ses pratiquants ?
Les motivations de l'échangisme sont souvent les mêmes : le désir d'être regardé autant que celui de regarder, la curiosité, l'envie d'éviter la monotonie et la réalisation de fantasmes.

Publicité
Où se pratique le libertinage ?
Avec son camp de naturistes, ses nombreuses boutiques de lingerie coquine et des clubs de pratiques sadomasochistes, la station balnéaire du cap d'Agde est un haut lieu mondial du libertinage où viennent des milliers d'adeptes chaque été. D'autres grandes villes en France ont également leurs clubs libertins : Paris (environ 20), Lyon, Marseille, Bordeaux... Les campagnes ne sont pas toujours en reste puique les villages de Lubersac, Tasque ou Vergne ont aussi par exemple leur club libertin. La clientèle vient de tous les milieux mais une sélection s'opère à l'entrée avec des prix assez élevés. L'échangisme se pratique aussi couramment dans les sex-clubs et les saunas parmi les homosexuels. En 2010, un sondage Ifop indiquait que 7% des Français pratiquent l'échangisme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité