Le jour de la semaine où l’on dort le plus mal est…

Publicité

La période de la semaine où notre sommeil est le moins réparateur n’est pas celle qu’on croit, selon une étude finlandaise.

Publicité

© Istock Alors que la nuit la plus réparatrice est celle du mardi au mercredi , peut-être grâce au répit d’alcool et de nourriture riche que nous nous accordons en milieu de semaine, la nuit du samedi au dimanche, et plus globalement le week-end, est beaucoup moins faste en terme de sommeil.

Cette conclusion vient d’une étude de la société d’analyses finlandaise Firstbeat : Heartbeat Analytics, qui a décrypté des milliards de données en provenance de moniteurs cardiaques portés par 4 866 hommes et femmes à chaque fois pendant 3 jours sur les 10 dernières années. Le sommeil réparateur correspond à une baisse de la pression artérielle et des hormones de stress. Le cœur bat à intervalles irréguliers, entre rapide et lent.

Publicité
Le pire jour : le samedi soir

Les volontaires ont dû fournir des informations sur leur temps de sommeil et leur niveau de stress. Comme attendu, ils profitaient de plus de temps de sommeil le week-end (une demie heure en moyenne), mais ce temps était nettement moins qualitatif que la semaine.
Pendant le week-end le sommeil ne revitaliserait le corps et le cerveau qu’à 48% le vendredi soir et à 48,7% le samedi selon l'enquête . En comparaison, la "guérison" serait de 55,1% le mardi et de 54,6% le lundi soir.
"Il y a une grande différence entre le repos et la réparation", a déclaré Simon Shepard de l’Optima Life, la société distributrice des moniteurs cardiaques. Entre sorties, alcool, gros déjeuners ou dîners, la fin de semaine laisse moins de place à une bonne récupération selon les chercheurs.

Vidéo. Gérer son stress grâce aux plantes

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité