Le gynécologue André Hazout condamné à 8 ans de prison

La cour d’assises de Paris a condamné à 8 ans de prison le gynécologue de renom. Il était accusé de viols et d’agressions sexuelles sur plusieurs de ses patientes.

Publicité
Publicité

Alors qu’il affirmait qu’elles étaient consentantes, le gynécologue André Hazout a été reconnu coupable de viols par la cour d’assises de Paris.

Mondialement connu, le spécialiste de la procréation médicalement assistée (PMA) comparaissait pour des accusations de viols et d’agressions sexuelles sur six patientes. Radié par l’Ordre des médecins l’année dernière, le praticien de 70 ans était soupçonné d’avoir profité de la détresse des femmes venues le consulter pour des problèmes d’infertilité. Avec ses taux élevés de réussite dans le domaine de la fécondation in vitro, il accueillait dans son cabinet privé parisien ou lors de ses consultations à la clinique de la Muette (Paris, 16e) des femmes venues du monde entier.

Publicité
Décoré de la Légion d’honneur, le gynécologue avait, par le passé, bénéficié de 27 non-lieux pour des faits similaires, la date de prescription étant passée.

L’Ordre des médecins avait eu vent de rumeurs de viols bien avant la justice, mais n’avait donné aucune suite. Il avait été condamné en octobre 2012 pour ce manque de réactivité, avant de s’excuser auprès des plaignantes durant le procès.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité