Laxatifs : 8 médicaments à proscrire

Laxatifs : 8 médicaments à proscrire©iStock

Dans son édition de janvier 2017, le magazine 60 millions de consommateurs publie une étude démontrant que de nombreux médicaments conseillés contre la constipation ont trop d'effets secondaires pour être pris de façon répétée ou à fortes doses.

Publicité
Publicité

A base de plantes ou non, les laxatifs disponibles en pharmacie ne doivent pas être pris à la légère. Une nouvelle étude portant sur 30 médicaments de la digestion, dont 17 contre la constipation, menée par le magazine 60 millions de consommateurs révèle que beaucoup de ces derniers sont risqués et doivent être pris avec grande précaution. Selon le magazine "il est important de mettre en garde sur l'usage répété, ou à fortes doses, de laxatifs qui peuvent occasionner différents troubles ". Parmi ceux-ci : des inflammations , une déshydratation quand une diarrhée s'installe, un phénomène de dépendance .

Publicité

8 médicaments trop irritants

Dans son enquête, 60 millions de consommateurs épingle huit médicaments qu'il juge "à proscrire" parce qu'ils sont "très irritants" et associés à de "nombreux effets secondaires" : Boldoflorine ® , Contalax ® , Dragées Fuca ® , Dragées végétales Rex ® , Fructines ® , Herbesan Tisane ® , Jamylène ® , Tisane Mediflor n°7 ® . "Nous déconseillons toutes les spécialités pharmaceutiques de notre sélection qui agissent par effet stimulant. La mauvaise tolérance de ces médicaments prend le pas sur leur efficacité pourtant avérée. Outre les risques d'irritation, d'autres effets indésirables peuvent être associés à la prise de ces médicaments (diarrhées, douleurs abdominales, réactions allergiques)." Mieux vaut les remplacer par des solutions à action plus lente mais dénuées de risque comme le Forlax ®, les suppositoires à la glycérine ou Spagulax ®.

Plantes : attention aussi

Des laxatifs utilisant la phytothérapie ont aussi été testés par le magazine. Là encore, méfiance. "Dans notre étude, les principes actifs à base de plantes qui stimulent le transit exposent aux mêmes risques que ceux formulés à partir de molécules de synthèse." Quant à l'homéopathie, il y a une absence d'effets indésirables incontestables donc pas de raison de proscrire les laxatifs qui en contiennent. Par contre, leur efficacité n'est pas démontrée donc le magazine ne les conseille pas non plus.

>> Retrouvez l'ensemble du test dans l'édition de Janvier 2017 de 60 millions de consommateurs.

Vidéo. Digestion : la hernie hiatale

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité