L'amour à plusieurs séduit plus les hommes que les femmes

Publicité

Triolisme, échangisme, mélangisme... Selon une étude Ifop, les hommes sont plus nombreux que les femmes à craquer pour les plaisirs de la sexualité collective.

Publicité

On pense souvent que les hommes ont une sexualité plus débridée. Une enquête Ifop sur les différentes formes de sexualités collectives en donne la confirmation. Sur plus de 5000 personnes interrogées dans six pays européens*, les hommes ont plus souvent répondu par l'affirmative aux pratiques à plusieurs que les femmes.

17% d'hommes ont déjà eu un "plan à trois"

Publicité
A la question "Avez-vous déjà fait l'amour à trois", 17% d'hommes en France ont répondu "Oui" contre seulement 5% de femmes. En comparaison dans les autres pays, ce sont les Belges et les Anglais qui sont les plus adeptes de cette pratique (24% et 23%). L'enquête a aussi montré que 15% d'hommes français ont déjà fait l'amour avec deux femmes en même temps (contre 4% de femmes avec deux hommes), et 11% avec une femme et un autre homme (contre 4% pour les femmes). L'âge ne semble pas influer sur l'évolution de cette pratique. Les femmes, elles, semblent la tester plus entre 35 et 49 ans.

11% ont déjà fréquenté un lieu échangiste

L'enquête Ifop a aussi demandé aux hommes s'ils avaient déjà fréquenté des lieux échangistes. En France, 11% ont répondu "Oui" (3% de femmes). Ce qui est à peu près similaire aux autres pays européens interrogés, excepté la Belgique où le plus haut taux est atteint avec 16%. Par ailleurs, 9% d'hommes français ont déjà eu des rapports sexuels dans ce genre de lieux (contre 2% de femmes) et 7% en échangeant leur partenaire (2% de femmes). Le pic de l'échangisme chez les hommes étant entre 35 et 49 ans.

18% ont déjà fait l'amour devant d'autres personnes

18% d'hommes français interrogés ont indiqué avoir déjà eu un rapport sexuel en présence d'une ou plusieurs personnes adultes (contre 6% de femmes). Un taux sensiblement identique à celui des autres pays, excepté la Belgique où 27% d'hommes ont déjà eu cette pratique. L'orgie apparaît aussi plus masculine puisque 15% de Français l'ont déjà testée contre 3% de Françaises.

12% ont testé le mélangisme

12% d'hommes en France sondés par l'Ifop ont indiqué s'être livré avec un autre couple à des caresses, des baisers intimes ou des jeux érotiques sans qu'il y ait pénétration. Ce qu'on appelle aussi "le mélangisme". En Europe, ce sont les Espagnols qui sont les plus adeptes de cette pratique avec 24% d'hommes et 14% de femmes ayant répondu par l'affirmative.

Vidéo. Sexualité dans le couple : tentez les clubs échangistes



*France, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni.

Source : Enquête sur les différentes formes de sexualités collectives en Europe, Observatoire européen de l'échangisme, Ifop pour netechangisme.com, 2 octobre 2014.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité