La taille de votre soutien-gorge est-elle la bonne ?

Une experte en lingerie révèle les astuces pour savoir si votre soutien-gorge est ajusté et adapté à votre poitrine.

Publicité
Publicité

© Adobe StockChoisir un soutien-gorge adapté à sa morphologie n'est pas tâche facile. Le Dailymail Australia a interrogé Paula Svoboda, experte en lingerie ayant plus de 16 ans d'expérience dans l'industrie. La spécialiste révèle comment savoir si votre soutien-gorge est ajusté correctement et quels sont les risques d'avoir un soutien-gorge mal adapté.

L'importance du "diaphragme" du soutien-gorge

Pour Paula Svoboda, le secret réside dans le "diaphragme" du sous-vêtement. Elle explique au Dailymail Australia : "Le soutien de votre poitrine vient du diaphragme du soutien-gorge. Si vos bretelles tombent au cours de la journée, cela montre que le soutien n'est pas correct". La spécialiste souligne l'importance de remplacer le soutien-gorge tous les 6 à 12 mois, "Je penche plus vers un remplacement au bout de 6 mois car une fois que le vêtement perd son élasticité à cause de l'usure et du lavage, le diaphragme s'affaisse et le soutien-gorge n'assure plus le soutien nécessaire" a-t-elle déclaré au Dailymail Australia.

Publicité

Paula Svoboda précise également les erreurs à ne pas faire lors du choix de votre sous-vêtement : "Vous devez éviter que vos seins débordent et sortent du soutien-gorge, un modèle ajusté vous permettra d'avoir les seins bien soutenus" explique-t-elle avant d'ajouter : "Si votre soutien-gorge à tendance à monter dans votre dos, cela signifie qu'il est trop grand". Elle insiste sur le choix de la taille du vêtement, même pour les petites poitrines : "Pour les femmes avec des petites tailles de bonnet, le soutien est tout aussi important. Nos seins changent de forme et de structure à plusieurs reprises au cours de notre vie et particulièrement en période de stress, de maladie, de grossesse et de ménopause". Votre poitrine doit donc être soutenue par un sous-vêtement présentant une taille, une forme et un diaphragme qui vous convient.

Attention à l'armature

L'armature du soutien-gorge peut s'avérer dangereuse, elle ne doit surtout pas appuyer sur le sein. Pour Paula Svoboda, "C'est un sujet de préoccupation pour les professionnels de la lingerie. Il n'y a pas de statistiques médicales officielles sur les dégâts des armatures mal placées qui appuient sur le tissu mammaire, mais c'est quelque chose que toute personne devrait savoir pour éviter à tout prix cette situation"explique-t-elle au Dailymail Australia. Le fil qui compose l'armature doit se trouver loin du tissu mammaire et ne doit jamais pénétrer dans le sein.

Les risques d'un soutien-gorge inadapté

La spécialiste explique que les soutiens-gorge mal ajustés, qui ne soutiennent pas assez la poitrine, peuvent être à l'origine de douleurs chroniques : "Les maux de tête peuvent être déclenchés par le port de soutiens-gorge trop serrés ou au contraire trop détendu" précise-t-elle au Daily Mail Australia. Elle ajoute que le sous-vêtement peut également causer des maux de dos, des inconforts au niveau du cou et des irritations sous le bras s'il est trop sérré. "Les femmes marchent avec le dos légèrement voûté si le soutien-gorge est trop lâche". Son conseil ? Un soutien-gorge approprié ou un soutien-gorge de sport à dos croisé aide à avoir une meilleure posture.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité