Ce qu'il faut faire pour éloigner le risque de démence

Publicité

Une étude britannique confirme que l'activité physique, en partie liée à la partie inférieure du corps, a bien une incidence positive sur le cerveau. En clair, plus cette partie est musclée, plus le risque de déclin cognitif se réduit chez les femmes âgées.

Publicité

Pour un cerveau en forme, un corps en forme. C'est en substance ce qu'affirme une étude menée par des chercheurs du Kings College de Londres . Ces derniers ont découvert un lien entre la puissance des jambes et un cerveau qui vieillit moins vite et reste donc plus résistant aux pathologies neurologiques. En clair, les exercices comme la gym, la course ou la marche sont non seulement bons pour se muscler le corps mais aussi le cerveau.

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié pendant 10 ans 162 paires de jumelles en bonne santé, âgées en moyenne de 55 ans. Le recours à des personnes au même patrimoine génétique était essentiel pour l'étude car il ne se modifie pas au fil des années. Chaque participante a passé un test d'exercice type vélo pour évaluer la puissance de leurs cuisses, et un test de mémoire. Elles ont aussi dû remplir un questionnaire sur leurs données de santé et leur niveau d'activité physique.

Publicité
Prenez le temps de vous muscler

Dix ans plus tard, les jumelles ont repassé les mêmes tests ainsi qu'une IRM du cerveau pour détecter un possible déclin cognitif. Devant les résultats les chercheurs ont estimé que la force et la vitesse de la jambe sont le meilleur facteur pour détecter un changement cognitif. En effet, les femmes bénéficiant de jambes les plus musclées au début de l'étude étaient celles qui présentaient un cerveau en meilleur "forme" à la fin de l'expérienc

Publicité
"Cela suggère qu'un simple changement dans ses habitudes de vie pour stimuler notre pratique physique peut nous aider à nous maintenir à la fois en bonne santé physique et mentale.", explique le Dr Claire Steves, auteure principale de l'étude. Comment expliquer un tel lien de cause à effet ? Il est de notoriété publique que le sport est bénéfique pour le cerveau, quel que soit l'âge. En ce qui concerne les jambes, les chercheurs estiment que c'est la partie du corps qui contient le plus de muscles et qu'il est donc facile de les solliciter.
iter.

Vidéo. Le sport entre passion et addiction


Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité