La manière dont on se parle dans un couple en dit long sur la relation

Publicité

Une analyse de la tonalité de la voix utilisée par des couples pendant des thérapies conjugales a permis à des chercheurs d'inventer un algorithme capable de prédire la réussite ou l'échec de la relation plus efficacement qu'un expert.

Publicité

Il y a ce que l'on dit, et la manière de le dire. Et dans le couple, cette différence ne serait pas à prendre à la légère puisqu'elle serait même un indicateur fiable de la longévité de la relation. Des chercheurs de l'université de Caroline du Sud ont découvert que la manière de parler à son partenaire en dit très long sur la durée du couple, même si l'on ne s'en rend pas forcément compte.

Dans leur étude publiée dans la revue Proceedings of Interspeech, les chercheurs expliquent comment ils ont réussi à développer un algorithme capable de prédire le succès d'une relation en se basant uniquement sur l'intonation de la voix, aussi infime soit-elle. Pour cela, ils ont passé deux années à enregistrer des centaines de discussions de couples qui suivaient une thérapie conjugale puis ont suivi leur état matrimonial durant les cinq années qui ont suivi.

Publicité
Un verdict fiable à 79%

Ils ont conçu un algorithme qui a analysé les enregistrements en utilisant des techniques de traitement de discours (intensité, hauteur de la voix, gazouillis, trémolos). Le logiciel offrait un aperçu plus précis de l'avenir d'un couple, car il prédisait sa juste évolution dans 79% des cas. "Ce que vous dites n'est pas la seule chose qui compte, il est aussi très important de savoir comment vous le dites", explique Shrikanth Narayanan le chercheur en charge de l'étude.

Les chercheurs précisent qu'il ne s'agit pas d'étudier les émotions, mais plutôt d'étudier l'impact des déclarations du conjoint sur les émotions du partenaire. "Les experts en psychologie savent depuis longtemps que la manière dont les partenaires parlent de leurs problèmes a d'importantes conséquences sur la santé de leur relation. Cependant, le manque d'outils efficaces et fiables pour mesurer les éléments importants de ces conversations a été un frein majeur à leur utilisation clinique" précise Brian Baucom, l'un des chercheurs associé à l'étu

Publicité
L'équipe scientifique veut maintenant aller plus loin dans le traitement des signaux comportementaux des couples, en prenant en compte la langue (les paroles) et les informations non verbales comme le langage du corps pour améliorer ces prédictions.
tions.

Vidéo Comment gérer une dispute de couple ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité