La maladie dont les hommes n’arrivent pas à parler

La maladie dont les hommes n’arrivent pas à parler©iStock

Les hommes qui souffrent de cette maladie la vivent souvent comme une honte. A cause de ce tabou, elle est parfois diagnostiquée trop tard. Explications.

Publicité
Publicité

Quand cette maladie touche les hommes, ils ont souvent honte d’en parler, même à leur médecin. Pourtant, une petite boule au sein ne doit pas être un signe d’alerte réservé aux femmes. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraitre, le cancer du sein ne touche pas que les femmes, et peut parfois atteindre les hommes. Cela reste rare : le cancer du sein masculin représente 1% de ce type de cancer et survient généralement dans une famille qui présente des dispositions génétiques, selon l’Institut national du cancer (Inca).

Publicité

Consulter le plus tôt possible

Mais son caractère exceptionnel ne doit pas pour autant le rendre invisible, comme en témoigne Michael Singer dont l’histoire est rapportée par le site belge 7sur7.be : "je suis la voix des mecs qui n'osent pas en parler ou celle des gars qui sont morts et ne peuvent plus en parler", révèle cet homme diagnostiqué en décembre 2010 d’un cancer du sein de stade 2. Une fois le cancer détecté, Michael a subi une mastectomie, une ablation de la glande mammaire, qu’il a vécue comme "une expérience horrible". Et d’ajouter : "Si j'avais su que la boule jaune-orange que je voyais était un signe majeur du cancer, j'aurais été proactif et j'aurais consulté plus tôt."

"J’avais l’impression d’être un monstre"

Publicité
Cet homme a donc fait du cancer du sein masculin son combat au quotidien, pour que cette maladie ne soit plus un tabou, et que ceux qui en souffrent ne soient plus stigmatisés. "J'étais gêné de parler de mon diagnostic", confie Michael Singer. "Je disais que j'avais un cancer de la poitrine, pas un cancer du sein. J'avais l'impression d'être un monstre. Je me sentais très seul."

Vidéo. Le cancer du sein en images

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité