La boisson qui augmente votre risque d’AVC après 2 verres

La boisson qui augmente votre risque d’AVC après 2 verres©Fotolia

Deux verres d’alcool par jour et vous augmentez votre risque d’AVC par rapport aux buveurs modérés, selon une étude suédoise. 

Publicité
Publicité

Problèmes au foie, risques de cancer... Alcool et santé ne font décidément pas bon ménage. C'est également l'avis de cette étude suédoise du Karolinska Institute (Suède). Après avoir pris en compte les résultats de 25 études, les chercheurs sont arrivés à cette conclusion : l’alcool, consommé en grande quantité, favorise les risques d’AVC et notamment celui par hémorragie. Les études portaient sur différents types d’AVC : ischémique (caillot de sang qui bouche une artère cérébrale), hémorragie intercérébrale (rupture d’une artère cérébrale), hémorragie sous-arachnoïdienne (rupture d’une artère et irruption du sang dans le liquide céphalorachidien).

Publicité

1,6 fois plus de risque d’hémorragie intercérébrale

A partir de quelle quantité doit-on s’inquiéter ? A partir de deux verres d'alcool par jour. En dessous, le risque d’AVC ischémique est légèrement réduit.
Au-delà : il faut faire attention à toutes les formes d’AVC et notamment de la forme hémorragique : 1,6 fois plus de risques d’une hémorragie intercérébrale chez les gros buveurs, et 1,8 fois plus de risques que celle-ci se déclare dans une zone externe de l’organe (hémorragie méningée).

"Des travaux précédents ont signalé une association entre la consommation d’alcool et de faibles taux de fibrinogène – une protéine qui aide à la formation de caillots sanguins", a commenté le Dr Suzanne Larsson, l’un des auteurs de l’étude.

Vidéo. L'acident vasculaire cérébral en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité