Jus de pamplemousse : la boisson à ne pas boire en même temps que ses médicaments

Publicité

Certains jus peuvent avoir une influence sur l'absorption des médicaments. C'est le cas du pamplemousse qui, selon les autorités sanitaires américaines peut entraîner un stockage élevé de médicaments dans le sang et mener à des effets secondaires plus graves. 

Publicité

Certains médicaments ne doivent pas être pris avec du jus de pamplemousse. Selon l'Agence américaine des des aliments et des médicaments, la Food & Drug Administration (FDA) , cela peut affecter la manière dont les médicaments agissent dans le corps, surtout si vous souffrez d’hypertension artérielle ou d’arythmie (battements cardiaques irréguliers ou anormaux).

Publicité

Un stockage élevé dans le sang

Selon Shiew Mei Huang, docteur en philosophie à la FDA, le jus de pamplemousse "permet à plus de médicaments d’entrer dans le sang" , ce qui favorise certains problèmes de santé. Par exemple, prendre du jus de pamplemousse avec un médicament qui permet d’abaisser le taux de cholestérol peut augmenter le risque de lésions hépatiques et musculaires , entraînant une insuffisance rénale.

De nombreux médicaments sont métabolisés à l’aide de l’enzyme CYP3A4. Le jus de pamplemousse peut bloquer l’action de cette enzyme , ce qui peut entraîner un excès de médicament dans le corps. La quantité d’enzyme CYP3A4 dans l’intestin varie d’une personne à l’autre : ainsi, les effets du jus de pamplemousse peut affecter les gens différemment.

Une diminution de la performance du médicament

La scientifique rappelle que des études plus récentes ont révélé que le jus de pamplemousse pouvait diminuer la performance du médicament, notamment en affectant les protéines qui aident à déplacer un médicament dans les cellules pour être absorbé. .

Des avertissements lors de la prise de médicaments

La FDA a donné quelques exemples de medicaments qu’il faut éviter de prendre avec du jus de pamplemousse :
- certains médicaments qui permettent d'abaisser le cholestérol : Zocor® (simvastatine) et Lipitor® (atorvastatine)
- certains médicaments traitant l’ hypertension artérielle : Procardia® et Adalat CC® (nifédipine)
- certains médicaments contre le rejet d’organe après transplantations : Sandimmune® et Néoral® (néoralclosporine)
- certains médicaments contre l’anxiété : buspironne
- certains corticostéroïdes traitant la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse : Entocort E®C et Uceris® (budésonide)
- certains médicaments traitant les rythmes cardiaques anormaux : Pacerone® et Nexterone® (amiodarone)
- certains antihistamniques : Allegra® (fexofenadine)

L’organisme précise que le jus de pamplemousse n’affecte pas forcément tous les médicaments dans la catégorie ci-dessus. De plus, la gravité liée au mélange peut être différente s elon la personne, le médicament, et la quantité de jus de pamplemousse.

Comment savoir si je dois l’éviter ?

Selon la FDA, il faut d emander au médecin, au pharmacien, ou toute personne qualifiée si vous pouvez prendre du jus de pamplemousse pendant la prise de médicaments. Lisez également le guide du médicament ou la fiche d’information du patient pour savoir s’il peut être affecté ou si d’autres fruits ou jus peuvent influer sur sa prise.

Vérifiez également les étiquettes des jus de fruits ou des boissons aromatisées aux jus de fruits afin de savoir si elles contiennent du jus de pamplemousse. Certains fruits peuvent avoir les mêmes effets que le jus de pamplemousse, comme par exemple les oranges de Séville, les pomelos et les tangelos.

Vidéo. La vérité sur le pamplemousse

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité