Une jeune fille de 16 ans meurt à cause de son tampon hygiénique

Publicité

Originaire de la Meuse, Katia, 16 ans, est décédée du syndrome du choc toxique causée par le port d'un tampon hygiénique.

Publicité

tampon katia Alors que sa famille pensait qu'elle souffrait d'une grosse grippe, la jeune fille a dû être transportée rapidement aux soins intensifs. Après de nombreuses analyses, les médecins se rendent compte qu'il s'agit en fait d'un problème gynécologique. La jeune fille n'avait pas changé de tampon hygiénique depuis une vingtaine d'heures ! Après un transfert au CHU de Limoges et une seconde intervention, ils s'aperçoivent que Katia a un abcès au coeur de 3 cm et que ses reins ne fonctionnent plus. La jeune fille est victime d'une forme de septicémie foudroyante causée par le syndrome du choc toxique. Cette maladie rare est provoquée par un staphylocoque doré. Pour des raisons encore inconnues aujourd'hui, des germes coloniseraient le vagin puis entreraient dans le sang lors de l'utilisation d'un tampon. Révoltée, la cousine de Katia a expliqué sur sa page facebook que sa famille souhaite informer un maximum de monde afin que plus jamais une jeune fille ne décède à cause d'un tampon hygiénique.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité