Jean-Luc Reichmann se confie sur sa tâche sur le nez qui lui a gaché la vie

Publicité

Animateur reconnu et aimé des Français, Jean-Luc Reichmann a vécu une scolarité difficile à cause de sa tache de vin sur le nez, véritable complexe à l'école qu'il assume totalement aujourd'hui. 

Publicité

© abacapressMême s'il l'arbore aujourd'hui sans complexe, Jean-Luc Reichmann n'a pas toujours été à l'aise avec sa tache rouge présente sur son nez. Le présentateur de l'émission les 12 coups de midi n'est plus complexé par cet angiome (une malformation de vaisseaux sanguins) mais cette particularité lui a rendu la vie difficile durant sa scolarité. Dans une interview accordée à Philippe Vandel dans l'émission "Tout et son contraire" sur France Info, ce dernier confie avoir été victime de moqueries de la part de ses camarades, mais également de ses professeurs.

"Me remé­mo­rer ces instants de récréa­tions reste doulou­reux. Bien évidem­ment, ça fait mal.", confie-t-il. L'un des animateurs préférés des Français a souvent changé d'établissements scolaires durant son enfance à cause du métier de son père, directeur de supermarché, et devait affronter à chaque nouvelle arrivée des quolibets. Mais les remarques de ses enseignants demeurent ce qui l'a le plus marquée : quand son professeur de mathématiques l'appelait "Reichmann le rouge", et son professeur de français le surnommait "la tâche" à chaque fois qu'il l'appelait au tableau.

Publicité
"Il y a toujours pire que nous"

Des années plus tard, Jean-Luc Reichmann n'est pas revanchard. "Monsieur Bouchard m’a pour­tant appris la Pléiade, Ronsard et Du Bellay. Monsieur Poirot m’a fait très très mal, bien évidem­ment". Il affirme que sa soeur cadette, handicapée, lui a appris à relativiser ce handicap : "c'était peanuts par rapport à sa surdité". Longtemps néanmoins, ce dernier a préféré maquiller cette tache de vin devant les caméras. "J'ai arrêté six mois à un an après le début de mon apparition dans l'émission Les amours. Je ne me ressemblais pas et je ne m'aimais pas sans elle", explique-t-i

Publicité
Aujourd'hui Jean-Luc Reichmann souhaite faire passer un message aux personnes qui, comme lui à l'époque, souffrent de complexes provoquant des sarcasmes. "On me dit "Oui mais c’est facile pour vous qui êtes à la télé". Mais enfant, pour moi aussi c’était diffi­cile. Et moi aussi j’étais tout seul dans ma chambre. (...) Le message est : il y a toujours pire que nous", conclut-il. Aujourd'hui, l'animateur a réussi à tourner la page et même à en rire puisqu'il n'a pas hésité à intituler sa biographique qu'il présente actuellement "T'as une tache, pistache".
che".

Vidéo. Elle entend pour la première fois grâce à des implants cochléaires

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité