Jacques Chirac hospitalisé pour une crise de goutte : c'est quoi ?

Publicité

L'ancien président de la république a été hospitalisé lundi soir suite à une violente crise de goutte. Mais de quoi s'agit-il ?

Publicité

Jacques Chirac a été hospitalisé lundi soir à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour une "violente crise de goutte" a expliqué son entourage à l'AFP.

Qu'est-ce que la goutte ?

Publicité
C'est un rhumatisme touchant surtout les hommes après 60 ans. Il est causé par l’augmentation de l’acide urique dans le sang. La conséquence de l’accumulation de l’acide urique est la formation de cristaux d’acide urique. Ces cristaux peuvent se déposer dans les articulations, sous la peau ou encore au sein des voies urinaires. La formation de cristaux au sein de l’articulation entraîne une réaction inflammatoire locale : l’arthrite. Ce terme définit une inflammation de l’articulation qui se traduit par des douleurs, un aspect rouge, chaud et gonflé de l’articulation. La plupart du temps, la goutte évolue sur un mode aigu. Jacques Chirac pourra donc ressentir de nouvelles crises douloureuses qui disparaîtront progressivement après la mise en route du traitement.

Quel traitement ?

Afin de soulager la crise de goutte, la première chose à faire est de mettre l'articulation au repos. Un traitement anti-inflammatoire est aussi prescrit pour calmer les douleurs. La colchicine, médicament plus spécifique, est également administré au patient souffrant de crise de goutte, à dose décroissante au fil des jours. Une fois les poussées douloureuses terminées, le médecin peut proposer un traitement de fond au patient dont le but sera de diminuer le taux d'acide urique dans le sang responsable de la crise. Ce traitement hypo-uricémiant est à prendre sur une longue durée.

Prévenir une prochaine crise

Le patient peut prévenir une prochaine crise de goutte en agissant sur les facteurs qui favorisent la formation des cristaux. Il lui est alors conseillé d'éviter tout excès d'aliments riches en acide urique, comme les abats, le gibier, les poissons gras, les crustacés, le chou, les épinards ou encore la rhubarbe. La consommation d'alcool devra également être limitée. Certains médicaments sont contre-indiqués.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité