Intoxication à l'aluminium : 6 déodorants bientôt retirés du marché ?

Publicité
Publicité

Dans son numéro d'avril, le magazine 60 millions de consommateurs tire le signal d’alarme sur l’excès d’aluminium contenu dans plusieurs déodorants antitranspirants, dont certains de grandes marques.
Sur 14 produits étudiés*, 6 déodorants dépasseraient le taux d’aluminium de 0,6 % recommandé par l’Afssaps. Pour l'association, ils ne devraient plus être commercialisés car ils sont trop risqués. L’aluminium peut être toxique pour le système nerveux et pour les os. Il peut également provoquer des anémies sur une peau lésée. Pour éviter tous risques d’intoxication, les spécialistes recommandent tout simplement de ne pas utiliser des produits à base d’aluminium.
60 millions de consommateurs met également en garde contre les produits à la pierre d’alun. Non seulement, ils présenteraient les même risques que l’aluminium mais manqueraient aussi d’efficacité.


* Antitranspirants pour femme analysés : Monsavon Douceur naturelle lait & coton - Narta Freshissime antitranspirant - Roc Keops - Carrefour Antitranspirant Nuage poudré - Garnier Invisi mineral calm peaux épilées - Bourgeois Antitraces jaunes - Rexona girl Tropical power - Melvita Déodorant spray à la pierre d'alun
Antitranspirants pour homme analysés : Nivea for men Invisible for black & white power - Men expert L'oréal Fresh extrême - Sanex Men Dermo antitraces blanches - Dia Protection 24 h antitraces - Dove Men + Care Clean comfort - Gilette Artic Ice - Axe Dry Dry action Dark temptation

Publicité
A lire aussi:

- Des déodorants toxiques pour les seins
- Hygiène, beauté : 10 composants a éviter
- 9 astuces pour lutter contre la transpiration

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité