Insomnie : l’emplacement de votre chambre aurait un rôle à jouer

Publicité

Difficultés à s'endormir, nuits courtes, réveils nocturnes... Une nouvelle étude révèle pourquoi l'emplacement de votre chambre est peut-être à l'origine de vos problèmes d'insomnie et comment y remédier.

Publicité

© FotoliaLa cause d'une insomnie fréquente ne se trouve pas forcément dans la chambre mais peut-être en dehors de celle-ci. Un quartier bien éclairé combiné à des rideaux très peu opaques peuvent en effet contribuer à rendre plus difficile l'endormissement, estiment des chercheurs de l'université de Standford. "Nous utilisons l'éclairage des rues pour être plus actifs la nuit et accroître notre sécurité mais le problème est que nous avons réduit notre exposition à l'obscurité et cela pourrait affecter notre sommeil.", explique Maurice Ohayon principal auteur de l'étude.

Leur étude basée sur un sondage de plus de 15 000 personnes montre une grande différence entre les personnes vivant dans des zones peu éclairées la nuit et celles présentes dans des zones exposées à des lumières nocturnes. Ces personnes étaient 6 % plus susceptibles de dormir moins de six heures par nuit par rapport à celles des zones de lumières moins intenses. De même, les habitants de zones éclairées étaient plus insatisfaits de la quantité et de la qualité de leur sommeil que les habitants de zones rurales.

Publicité
Des réveils nocturnes, une somnolence et plus de fatigue

Les personnes soumises à une exposition lumineuse élevée étaient plus susceptibles de se réveiller confuses pendant la nuit que les personnes soumises à une faible lumière (19 % contre 13 %). Elles étaient également plus exposées à une somnolence excessive et mois performantes dans la journée. Au final, les personnes exposées à une lumière nocturne se déclaraient plus fatiguées que les autres car elles dormaient moins longtemps : 12 minutes de moins en moyenne.

Si cette association est confirmée par d'autres études, les gens peuvent trouver un moyen d'assombrir davantage leur chambre, d'investir dans un masque spécial pour le sommeil ou dans d'autres options pour réduire leur exposition.", conseille Mauriche Ohayon

Retrouvez le sommeil avec un spécialiste

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité