Il avale une partie de son dentier en dormant

Publicité

Il toussait depuis 2 jours, avait du mal à avaler la nourriture, une sensation de serrement dans la poitrine : un indien de 55 ans a avalé une partie de son dentier en pleine nuit.

Publicité

© Fotolia Ce récit insolite a été publié par le journal scientifique BMJ Case Reports . Alors qu'il dormait, un indien de 55 ans a été victime d'une crise d'épilepsie tout en portant son dentier. Ce dernier s’est cassé et l’homme en a accidentellement ingéré une partie. Le jour suivant, il a trouvé l’autre partie du dentier sur le sol. Ne retrouvant pas l’autre moitié, il a continué sa routine sans s’en soucier outre mesure…jusqu’aux symptômes de toux et d’oppression qui l’ont poussé à se rendre à l’hôpital.

Plusieurs radios ont montré que le fermoir de la prothèse et une fausse dent couchée verticalement étaient coincés dans l’œsophage, à 32 cm des incisives.

Publicité
Pour le retirer, les médecins ont utilisé un endoscope et des pinces alligator. Mais vue la forme et la position du dentier, ils n’ont pu qu’enfoncer encore plus la prothèse. Ce n’est qu’en pratiquant une oesophagoscopie, c'est-à-dire en insérant un tube rigide à l'intérieur de l'oesophage qu’ils sont allés au bout de l’opération.

Objets pointus dans l’œsophage: une urgence médicale

Avaler ses prothèses est une chose courante selon les médecins qui ont opéré le patient. Pour éviter que ce la ne se reproduise, ils lui ont conseillé d'opter pour un implant dentaire. " Les objets pointus dans l’œsophage sont une urgence médicale", ont-ils spécifié dans le BMJ . "Les patients épileptiques ont plus de risque d’avaler leurs prothèses pendant les crises. Il est donc important de sélectionner une prothèse adaptée. […] Bien que les implants non amovibles soient plus coûteux, ils sont une meilleure option", ont-ils conclu.

Vidéo : Qu'est ce qu'une crise d'epilepsie ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité