Ingrid Chauvin se confie sur son père alcoolique

Publicité

Dans son livre "A coeur ouvert", la comédienne Ingrid Chauvin aborde pour la première fois l'addiction de son père à l'alcool. Il en est mort.

Publicité

"Il buvait. Beaucoup." Dans son livre A coeur ouvert , écrit après le décès prématuré de sa fille Jade, la comédienne Ingrid Chauvin parle de l'addiction cachée de son père pour l'alcool. C'est une première. "Souvent, lorsque je reve­nais de l’école, il me donnait quelques pièces pour aller lui ache­ter des bouteilles de vin" se souvient-elle. La mère d'Ingrid l'a eu alors qu'elle n'avait que 17 ans. Son père était marié à une autre femme qu'il a décidé de quitter pour sa nouvelle famille. Une décision qui aurait dû être heureuse pour la comédienne mais qui l'a, au contraire, plongé dans une enfance dure.

"Il a été rattrapé par la cirrhose"

Publicité
Publicité
"Personne n'a pu abolir la profonde angoisse qui le jetait dans l'alcool" explique celle qui reconnaît avoir eu du mal à accepter la maladie de son père. "Petite je m'enfermais dans ma bulle en m'imaginant un père qui n'était pas celui de la réalité. (...) ça me faisait du bien. (...) Je ne voulais pas accepter l'idée qu'il était alcoolique. J'ai vraiment compris lorsqu'à la fin de sa vie, il a été rattrapé par la cirrhose." Ses parents ont divorcé quand elle avait neuf ans. Aujourd'hui, le fait de parler ouvertement de l'alcoolisme de son père aide Ingrid "à être dans une meilleure compréhension de choses mal vécues enfant".
.

Vidéo. Alcool : les effets gênants



aide

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité