Infidélité : les Français sont les plus tolérants

Publicité

Selon une étude menée par le centre américain, The Pew Research Center, plus de la moitié de la population française ne considère pas l'infidélité comme un acte immoral.

Publicité

Décidément l'infidélité est au centre de tous les débats en ce moment. Et pourtant cela ne poserait pas de problème pour 53% de la population française. C'est en tout cas ce que révèle le centre d'analyse The Pew Research Center. Profitant des péripéties dans la vie privée du Président français, les chercheurs ont mené un sondage concernant l'infidélité dans plus de 39 pays du monde. Chaque personne questionnée a dû répondre à la question : "Trouvez-vous moral qu'une personne mariée puisse avoir une aventure extra conjugale ?". Avec une moyenne mondiale de 79% de personnes contre, la France est le seul pays à avoir un taux de personnes considérant l'infidélité inacceptable en dessous de 50%. En comparaison, chez les voisins Européens les plus proches de la France comme l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne ou l'Angleterre, plus de six personnes sur dix condamnent l'infidélité. Les Français s'avèrent très tolérants concernant les aventures extra conjugales.

Publicité
Source: French more accepting of infidelity thanpeople in other countries , The Pew Search Center, 14 janvier 2014.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité