Infarctus : les feuilles d’épinard seraient un bon pansement pour le cœur

Infarctus : les feuilles d’épinard seraient un bon pansement pour le cœur©Institut Polytechnique de Worcester

Après un infarctus, les cellules cardiaques peinent à se régénérer. Des chercheurs américains ont peut-être trouvé le moyen de reconstruire les cœurs abîmés grâce à...des feuilles d’épinard.

Publicité
Publicité

Cette fois-ci, ce n’est pas pour sa richesse en fer que l’épinard fait parler de lui, mais pour le tissu "très vascularisé, comme le tissu cardiaque" de ses feuilles, ont indiqué les chercheurs d’une étude surprenante de l’Institut Polytechnique de Worcester (Etats-Unis). Celles-ci pourraient s’avérer particulièrement utiles pour réparer le tissu cardiaque après un infarctus, et se passer de greffe.

En cas d'infarctus du myocarde, la régénérescence des tissus cardiaques pose en effet souvent problème car il est impossible de reconstruire le réseau jusqu’aux capillaires (petits vaisseaux sanguins annexes qui irriguent et aliments les tissus), même à l'aide d'une impression 3D. Les cellules endommagées exposent ainsi le patient à des insuffisances cardiaques.

Publicité

Un système vasculaire humano-végétal

Mais les scientifiques américains ont peut être trouvé la solution en laboratoire. Ils ont utilisé des feuilles d’épinard "décellularisées" - dont il ne reste que la cellulose (fibre alimentaire et matériau le plus important de la paroi des cellules végétales) - pour reconstruire un nouveau système vasculaire humano-végétal. "La cellulose est biocompatible et favorise la guérison", ont-ils souligné.

Ils y ont introduit des cellules souches du muscle cardiaque et ont réussi à faire circuler différents fluides et microbilles . L’essai, également pratiqué sur des paroies cardiaques, s’est avéré concluant. Il pourrait constituer la base de futures recherches sur la réparation du cœur des victimes d’infarctus. Selon Glenn Gaudette, l’un des chercheurs de l’étude, les scientifiques ont encore "beaucoup à faire, mais les travaux sont jusqu’ici prometteurs".

Vidéo. Infarctus : ces signes que les femmes ignorent

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité