Infarctus, AVC, mort précoce : le divorce ne réussit pas aux hommes !

Publicité

Une étude américaine montre que les hommes divorcés développent plus de problèmes de santé que les femmes. Certains peuvent même être fatals...

Publicité

divorce_petite© Fotolia Les hommes seraient plus vulnérables que les femmes face au divorce... Des chercheurs américains ont mené une étude, publiée dans le Journal of Men's Health , révélant que la séparation augmenterait chez eux un risque de mort précoce, de suicide et de dépression. D'autre part, les hommes divorcés développeraient plus de maladies cardiaques, d'hypertension artérielle et d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) que les hommes mariés. Et comme il auraient une fâcheuse tendance à participer à des activités risquées, ils augmenteraient également leur taux de mortalité. Enfin, leur risque de suicide est majoré de 39%.

Une vision de l'homme erronée

Publicité
L'homme est souvent perçu comme inébranlable. Pour le Pr Ridwan Shabsigh, président de la Société internationale de la santé des hommes, "cette vision humaine est fausse". Il explique que les hommes ayant subi un traumatisme psychologique, comme le divorce, la faillite, la guerre et le deuil, sont plus vulnérables que les femmes et perdent plus facilement et rapidement leurs points de repères. Ce qui les entraînerait parfois à mener une vie destructurée : alimentation déséquilibrée, irritabilité, stress, angoisse, alcool, drogue, comportements associaux sur le lieu de travail...
Les chercheurs appellent donc les médecins à s'attacher plus particulièrement à cette population sensible, et à leur proposer un soutien psychologique. "Le médecin doit remplacer le rôle de la femme et apporter soutien et conseils au quotidien aux hommes divorcés incapables de faire face à leur nouveau mode de vie".
Ces analyses confortent de précédentes études révélant les bienfaits du mariage sur la santé.

Lire aussi : Cancer : le mariage augmente les chances de survie

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité