Image. Voyez-vous l’enfant sur cette photo ?

Publicité

Des scientifiques se sont attelés à comprendre comment fonctionnent les hallucinations et les psychoses. Pour cela, ils ont créé des images en noir et blanc assez complexes, dont celle d’un enfant. Et ceux qui arrivent à les déchiffrer seraient plus sujets aux hallucinations. Faites le test.

Publicité

Voyez-vous l'enfant sur cette image ? Si oui, vous avez peut-être des tendances psychotiques et un risque d'être sujet à des hallucination. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revuePNAS et relatée par la chaîne britannique BBC. Des scientifiques des universités de Cardiff ont utilisé une image en noir et blanc comme celle ci-dessous, qu’ils ont montré à deux groupes d’individus. Le premier était composé de 18 personnes atteintes de troubles psychotiques et admis dans des services psychiatriques, alors que le second comprenait 16 personnes dites "saines d’esprit". Au final, c’est le groupe atteint de troubles psychotiques qui aurait le mieux réussi à identifier un jeune enfant qui construit un puzzle sur l'image. A vous de faire le test (pour voir l'image en entier cliquez sur l'image) pour voir la solution cliquez-ici :

Un cerveau plus enclin à anticiper

Publicité
Selon les scientifiques, ce sont en fait les personnes les plus prédictives qui seraient les plus susceptibles d’halluciner, car leur cerveau arrive davantage à remplir les blancs et à deviner des éléments. Ainsi, plus un cerveau arrive à déchiffrer et à anticiper, plus il est capable de voir des choses qui n’existent pas.
Mais les scientifiques se veulent rassurant : si les personnes prédictives sont plus sujettes aux hallucinations, ce n’est pas grave en soit, comme ce n’est pas grave si vous ne distinguez pas immédiatement l’enfant sur cette photo.

Vidéo. Une illusion d'optique qui va vous faire halluciner !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité