Image : comment l’alcool affecte votre vision

Publicité

Des experts ont créé un outil interactif qui montre la vision que l'on a en fonction du nombre de verres d’alcool consommés. Le résultat fait réfléchir...

Publicité

Des experts du site comparateur de cliniques ClinicCompare ont mis au point un outil interactif pour montrer les effets de la consommation d’alcool sur la vision. Le résultat est assez édifiant.

Dès deux à trois unités d’alcool consommées, soit l’équivalent d’un shot de wisky de 25mL, la vision est modifiée, et devient plus floue. Et naturellement, plus l’on consomme d’alcool au cours d’une même soirée, plus la vision se fait trouble. Ce constat est d’autant plus marqué chez les femmes que chez les hommes.

Publicité
Après avoir consommé trois unités d’alcool, soit deux bouteilles de 33cL de bière à 5 degrés d’alcool, la vision d’une femme se fait déjà floue. après sept unités, soit deux verres de vin de 17,5cL, ou trois shots de vodka de 25mL, elle peut à peine distinguer ce qu’elle voit.
En comparaison, la vision d’un homme ne devient légèrement floue qu’après une consommation d’alcool équivalente à trois unités.

Ici, sur l’image, la partie la plus à gauche correspond à la vue d’une femme sobre. Celle du milieu traduit la vision d’une femme après consommation de trois unités l’alcool, et celle de droite après sept unités d’alcool.

Quand l’alcool met à mal les fonctions oculaires

L’outil de ClinicCompare a été mis au point sur les conseils du Dr Alexander Ionides, un ophtalmologue qui exerce à Londres. Si le résultat est assez proche de la réalité, il dépend tout de même de la tolérance à l’alcool de chacun.

Si la vision devient floue lorsque l’on boit, c’est parce que l’alcool altère le fonctionnement des muscles oculaires. Ces derniers permettent d’étirer plus ou moins le cristallin (lentille de l’œil) pour faire la mise au point. De plus, l’alcool a tendance à ralentir la vitesse à laquelle l’iris se dilate et se contracte, ce qui empêche notre pupille de s’adapter aux changements de luminosité. Les contrastes sont également difficiles à percevoir, ce qui complique encore davantage la vue des personnes sous emprise de l’al

Publicité
En France, l’organisme Alcool Info Service recommande de limiter sa consommation d’alcool à deux unités par jour si l’on est une femme et à trois unités par jour pour les hommes. Et pour les consommateurs occasionnels, mieux vaut ne pas dépasser quatre unités en une seule occasion.
En outre, il est fortement recommandé de ne pas boire d’alcool si l’on est enceinte ou si l’on compte prendre le volant.
volant.

Vidéo. Ivresse, un court-métrage de Guillaume Canet contre l'alcool au volant



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité