Ils racontent leurs plus grosses humiliations sous la couette

Ils racontent leurs plus grosses humiliations sous la couette

Lors d'une enquête réalisée en Grande-Bretagne, plus de 2500 personnes ont accepté de confier leurs plus gros moments de gènes vécus lors d'un rapport sexuel. Vous allez peut-être vous reconnaître dans leurs confidences...

Publicité
Publicité

Réfléchissez bien. Il vous est certainement arrivé d'être particulièrement géné alors que vous étiez en plein ébat avec votre moitié. Rassurez-vous, vous êtes loin d'être seul dans ce cas. Dans une nouvelle enquête anglaise rapportée par le Dailymail , près de 2500 volontaires ont raconté leurs plus grosses hontes.

Publicité

26% des hommes se sont endormis pendant l'acte

La plus grosse gène rapportée par les hommes interrogés fut l'envie de dormir à peine l'acte commencé (26%). Parmi les autres :

21% ont pleuré après l'acte

11% ont eu une éjaculation trop précoce

10% ont eu envie d'aller à la selle pendant le rapport

Des gaz malencontreux pour les femmes

La honte la plus commune des femmes interrogées dans l'enquête fut l'émission malencontreuse de gaz pendant l'acte (58%). Parmi les autres :

37% ont été très génées de voir leurs régles arrivées

21% ont eu un fou rire pendant qu'elles faisaient l'amour

5% ont eu honte à cause d'un jouet érotique dysfonctionnant

Pour les deux : 63% des répondants ont indiqué s'être faits surprendre en plein ébat par un membre de leur famille.

Face à ces situations déconcertantes, 32% des sondés ont indiqué avoir tenté d'en rire et 38% ont été trop génés pour pouvoir continuer .

Vidéo. Découvrez la boule de bain spéciale kamasutra

Publicité



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité