Ils inventent l'oignon qui ne fait pas pleurer

Publicité

Des scientifiques japonais viennent de créer les premiers oignons qui ne font pas pleurer.

Publicité

© FotoliaDemain, vous éplucherez peut-être vos oignons avec plaisir. Des scientifiques japonais travaillant pour le groupe agroalimentaire House Foods viennent de développer les premiers oignons qui ne font pas pleurer. Comment ? D'abord, en 2013, ils ont découvert que l'alliinase contenu dans l'oignon est l'enzyme responsable des larmes de celui qui le coupe. Ce qui leur a valu un Prix Ig Nobel décerné de façon ironique par l'Université de Harvard. Puis récemment, l'équipe du Pr Shinsuke Imai a décidé d'aller plus loin et de créer un oignon ayant un taux suffisamment faible d'alliinase pour ne pas entraîner de pleurs. Selon Les Echos, House Foods aurait testé le légume sur une vingtaine d'employés et aucun n'aurait eu l'envie de pleurer au moment de la découpe. L'oignon japonais aurait aussi un parfum moins prononcé en cuisine que dans la bouche mais garderait ses bienfaits gustatifs. Pour l'instant, aucune commercialisation ne serait prévue.

Pourquoi l'oignon fait pleurer ?

Publicité
Cela est dû à "l' 1-propényl-L-cysteine sulfoxyde". Cette molécule se forme avec l'accumulation de soufre que les oignons absorbent dans le sol. Une fois l'oignon découpé, la fameuse molécule se mélange aux enzymes "alliinases". Une réaction chimique se produit et crée une imitation de l'acide sulfénique qui devient un gaz. Ce gaz se propage et atterrit tout droit dans nos yeux. Lorsqu'il touche la poche lacrymale, il devient de l'acide sulfurique. Du coup, nos yeux rougissent et pleurent.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité