Hypertension : l'olmésartan déremboursé à partir du 2 janvier 2017

Publicité

Dans un communiqué publié le 22 juin 2016, l'Agence nationale du médicament indique que le déremboursement des spécialités à base d'olmésartan (Olmetec®, Alteis®...) est fixé au 2 janvier 2017. D'ici là, de nouvelles consignes doivent être suivies par les patients.

Publicité

© FotoliaAnnoncé depuis plusieurs mois maintenant, le déremboursement des médicaments à base d'olmésartan entrera en vigueur le 2 janvier 2017, selon une annonce faite par l'ANSM dans un communiqué.D'ici là, "les prescripteurs sont invités, lors de la prochaine consultation avec leurs patients sous olmésartan, à réévaluer leur traitement antihypertenseur. Les patients ne doivent pas interrompre leur traitement sans avoir au préalable consulté leur médecin" demande l'Agence.

Pourquoi un déremboursement ?

L'Agence du médicament a rappelé les motifs du déremboursement de cette substance anti hypertension basés sur les observations de la Haute autorité de santé (HAS). A savoir "une démonstration moins convaincante de son efficacité que les autres médicaments de la classe des ARA II" (même classe thérapeutique que l'olmésartan) et "un risque très rare d’entéropathies graves". "Ces éléments ont conduit la HAS à accorder un service médical rendu insuffisant à ce médicament le 29 avril 2015, considérant que l’utilisation de l’olmésartan au regard des alternatives disponibles constituait une perte de chance pour les patients" a-t-elle poursuivi.

Ce qu'il faut faire si vous prenez l'olmésartan

Les autorités sanitaires recommandent aux personnes sous olmésartan actuellement de ne pas arrêter brutalement leur traitement et de consulter un médecin pour une réévaluation de celui-ci. Indiquant qu'il existe "de nombreuses alternatives efficaces, mieux tolérées et remboursées".

L'olmésartant est commercialisé sous plusieurs noms : Olmetec®, Alteis®, CoOlmetec®, Alteisduo®, Sevikar® et Axeler®.

Vidéo. Bien mesurer sa tension artérielle

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité