Hypertension : les trois moments de votre vie où vous serez le plus à risque mesdames !

Hypertension : les trois moments de votre vie où vous serez le plus à risque mesdames !©Istock

Chez les femmes, l'hypertension artérielle se développe très souvent au moment des changements hormonaux. La Fédération Française de Cardiologie alerte les patientes en identifiant les trois périodes les plus à risques.

Publicité
Publicité

En France 10 millions de patients sont traités pour hypertension artérielle (HTA), mais 4 millions s’ignorent encore. "Non contrôlée, l’hypertension artérielle figure parmi les premiers facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC)", alerte la Fédération Française de Cardiologie. A l’occasion de la journée mondiale de l’hypertension, le 14 mai 2017, celle-ci a souhaité alerter les patientes sur les 3 périodes de la vie les plus à risque :

- La première contraception hormonale
La possibilité de développer une hypertension artérielle est en effet plus importante chez la femme aux périodes clé de la vie hormonale, comme la première contraception hormonale contenant des œstrogènes de synthèse (pilules, implants, patchs, anneaux vaginaux). "C’est l’occasion de réaliser un dépistage initial de l’HTA et un suivi de la pression artérielle", indique la Fédération.
Ce risque ne concerne cependant qu’1 à 2 % des utilisatrices, et surtout celles de plus de 35 ans, obèses ou avec des antécédents familiaux d’hypertension.

Publicité

Une femme ménopausée sur deux est hypertendue

- La grossesse
"L’hypertension artérielle touche 10 à 15 % des femmes enceintes", alerte le Professeur Claire Mounier-Vehier, Présidente de la Fédération Française de Cardiologie. Elle doit donc être dépistée tous les mois dès le premier trimestre.
A quoi est-ce dû ? "A un développement imparfait du placenta qui nourrit le fœtus", précise la Fédération. Elle permet souvent d’identifier les femmes les plus à risque de développer une hypertension ou un accident cardio-cérébro-vasculaire à la maturité.

- La ménopause
Plus d’une femme sur deux ménopausées est hypertendue ! Les œstrogènes naturels diminuant, les parois des artères s’épaississent et deviennent plus rigides. "L’âge, l’obésité abdominale, la dyslipidémie (concentration trop élevée de graisses dans le sang), l’apnée du sommeil (à dépister devant des symptômes parfois atypiques)", peuvent être des facteurs de risque.

Parmi les bons réflexes de prévention : pensez à mesurer régulièrement votre pression artérielle, et à adopter une bonne hygiène de vie bien-sûr !

Vidéo. Bien mesurer sa tension artérielle

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité