Hospitalisée, elle prévient des dangers du Roaccutane® pour le pancréas

Hospitalisée, elle prévient des dangers du Roaccutane® pour le pancréas©iStock

Une jeune britannique a été hospitalisée en urgence pour une pancréatite sévère, une inflammation du pancréas comptée parmi les effets indésirables du Roaccutane®. La jeune femme alerte sur les risques liés à ce médicament contre l’acné.

Publicité
Publicité

"J’avais l’impression que j’allais mourir." A 24 ans, Charlotte Carpenter a été hospitalisée en urgence pour des fortes douleurs, une éruption cutanée et des difficultés à respirer, des symptômes caractéristiques d’une pancréatite sévère. La cause de cette inflammation du pancréas ? Son traitement radical contre l’acné, le médicament Roaccutane®, qu’elle prenait depuis deux mois.

Publicité

"Le Roaccutane® m’a presque coûté la vie"

La jeune britannique avait tout essayé contre l’acné, mais les crèmes et les antibiotiques restaient inefficaces. En août 2016, son dermatologue lui propose de se tourner vers le Roaccutane®, non sans l’avertir des risques d’effets secondaires de ce médicament controversé. Consciente des dangers, elle opte tout de même pour cette solution car son problème de peau détruit sa vie sociale et sa santé psychologique. "Le Roaccutane® a fait des miracles sur ma peau. Mais il m’a presque coûté la vie. C’est un prix élevé à payer pour avoir une belle peau", confie-t-elle au Daily Mail.

Pancréatite, diabète, dépression et idées suicidaires

Aujourd’hui, consciente de la chance qu’elle a eue d’être hospitalisée à temps, Charlotte souhaite que son témoignage résonne comme une alerte. "Je comprends à quel point les plus jeunes peuvent être désespérés quand l’acné détruit leur confiance, mais je veux parler franchement et avertir les gens sur les dangers de ce médicament soi-disant miraculeux". En effet, la pancréatite fait partie des effets indésirables "très rares"du Roaccutane®, au même titre que les troubles psychotiques, l’arthrite, le diabète, l’hépatite mais aussi les idées suicidaires. La dépression est, quant à elle, classée dans les effets indésirables "rares". Depuis plusieurs années, le Roaccutane® est mis en cause dans des affaires de dépression et de suicides. En France, une soixantaine de suicides pourraient être liés à la prise de cet anti-acnéique.

Vidéo. Pourquoi l'ibuprofène peut être mortel

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité