Grippe : les médicaments anti fièvre favoriseraient la contamination

Des scientifiques de l'Ontario annoncent que les personnes grippées prenant des médicaments pour faire baisser la fièvre favorisent la contamination de leurs proches.

Publicité
Publicité

Une des seules choses que l'on peut faire quand on a la grippe c'est prendre des médicaments pour faire baisser la fièvre. Problème : selon des chercheurs de l'université McMaster dans l'Ontario (Canada), le fait de prendre ces traitements ne ferait qu'amplifier l'épidémie. "Parce que la fièvre peut effectivement aider à réduire la quantité de virus dans le corps d'une personne malade et réduire le risque de transmission de maladies, la prise de médicaments qui font baisser la fièvre peut augmenter la transmission de la grippe" explique le chercheur principal David Earn. Plus encore si l'on prendrait de l'ibuprofène, de l'acétaminophène ou de l'acide acétylsalicylique. "Lorsque nous mettons tous les chiffres ensemble, nous constatons que la prise de médicaments pour réduire la fièvre fait augmenter l'épidémie annuelle de grippe d'environ 5 %" argue Ben Bolker, professeur de mathématiques et de biologie. En les évitant, 1000 vies seraient sauvées en Amérique du Nord.

Une étude critiquée

Publicité
Ne pas prendre de médicaments pour faire baisser la fièvre est discutable. Notamment chez les jeunes enfants où le risque de déshydration est élevé, avec les complications qui peuvent s'en suivre. Il ne faut donc pas, sans avis médical, décider de ne pas se soigner, surtout chez les populations à risque lors des épidémies de grippe (enfants, femmes enceintes, personnes âgées).

Source : Proceedings of the Royal Society .

Lire aussi :

> Reconnaître la grippe

> Grippe : 10 remèdes naturels efficaces

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité