Greffe : le chirurgien marque ses initiales sur le foie du patient

En Angleterre, un chirurgien est soupçonné d'avoir gravé ses initiales sur le foie transplanté de l'un de ses patients.

Publicité
Publicité

Quelle n'a pas été la surprise de ce chirurgien de l'hôpital Queen Elizabeth de Birmingham lorsqu'il a découvert, en plein milieu d'une opération de routine, les lettres "SB" gravées sur le foie greffé de son patient ! Ces initiales seraient celles d'un de ses collègues Simon Bramhall. Pour "signer son oeuvre", il aurait utilisé de l'argon. Ce gaz est fréquemment utilisé lors d'opérations, pour sceller les vaisseaux notamment.

Le chirurgien, agé de 48 ans, exerce depuis plus d'une dizaine d'années dans cet hôpital et aurait déjà pratiqué des centaines de greffes, selon le DailyMail . De quoi laisser envisager que d'autres patients puissent porter la marque du praticien, avance le Telegraph .

Publicité
Les autorités sanitaires locales ont confirmé qu'une enquête était en cours, sans toutefois préciser le nom du médecin mis en cause. En attendant les conclusions de l'investigation, le chirurgien a été suspendu.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité