Grâce à Elephant Man, on pourrait mieux comprendre les causes du cancer

Publicité

Les avancées scientifiques vont permettre de reprendre l'étude des os d'Elephant Man, et de découvrir peut-être les raisons du développement des cellules cancéreuses.

Publicité

125 ans après sa disparition, Elephant Man s'apprête peut-être à livrer tous ses secrets. De nouvelles techniques ont permis de reprendre les recherches. Jusqu'ici, il avait été impossible d'extraire l'ADN des os de Joseph Carey Merrick, à cause de l'eau de Javel qui avait été utilisée pour les nettoyer, et donc de connaître l'origine de sa défiguration. Maintenant qu'ils vont pouvoir étudier son squelette, les scientifiques espèrent avancer sur cette piste. De plus, s'ils arrivent à identifier le problème génétique dont souffrait Elephant Man, ils pourraient apporter des indications sur la prolifération des cellules cancéreuses dans l'organisme. "Bien que je ne puisse affirmer que Merrick apportera une solution contre le cancer, les études menées à son sujet nous permettrons de mieux comprendre ce qui détermine le passage d'une cellule normale à une croissance anormale de cellules cancéreuses" a déclaré le Pr Richard Trembath, de l'université Queen Mary à Londres, en Angleterre, où est conservé le squelette. Bien qu'il n'existe aucune preuve à ce jour, les chercheurs supposent qu'il souffrait du syndrome de Protée (croissance excessive de multiples tissus).

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité