Gérant d’un salon de massage, il proposait à ses clients de faire l’amour

Publicité

A Lyon, le responsable d'un salon de message qui semblait tout à fait correct a été arrêté lundi 24 novembre. Ses salariées proposaient aux clients des relations sexuelles tarifées.

Publicité

Les échanges corporels allaient ici trop loin. Lundi 24 novembre, le gérant d'un salon de massage lyonnais situé rue Edmond Locard, dans le quartier chic du Point du Jour (5e arrondissement), a été arrêté par la police. Pourquoi ? Parce que ses cinq salariées ne se contentaient pas de faire des massages aux clients masculins qui poussaient la porte de l'établissement. Elles leurs proposaient également des relations sexuelles tarifées. Soupçonné de proxénétisme aggravé, le patron de 66 ans doit être présenté cette semaine au parquet.

Publicité
Si elle est avérée, cette histoire de prostitution dans un salon de massage ne serait pas la première du genre. Dans un bilan rendu en avril 2014, la préfecture de police indiquait avoir procédé à la fermeture de 26 "salons de massage" qui dissimulaient des activités de prostitution à Paris, en un an. Il s'agissait de salons chinois, thaïlandais ou encore de spas et saunas.
>

Publicité
Vidéo. En quoi consiste un massage balinais ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité