Gels douches, shampoings : la liste des produits à éviter à cause de leurs substances toxiques

Gels douches, shampoings : la liste des produits à éviter à cause de leurs substances toxiques©Istock

Dans un nouvel article l'UFC-Que Choisir publie une liste de 400 produits cosmétiques (dentifrices, shampoings, gels douches...) qui contiendraient des ingrédients indésirables comme des allergènes, des irritants et des perturbateurs endocriniens.

Publicité
Publicité

Vos produits cosmétiques soignent votre allure extérieure mais sont plus dangereux que vous ne le penser à l'intérieur de votre organisme. Dans un nouvel article, l'association de consommateurs l' UFC-Que Choisir publie une liste de plus 400 produits cosmétiques qui contiendraient des composants indésirables pour l'organisme. En tout, 419 produits ont été analysés.

Parmi les produits incriminés, on retrouve par exemple les dentifrices : Colgate® Total Effet Visible et Arthrodont Protect® contenant du sodium Lauryl sulfate connu pour être irritant. Egalement sur la liste : le gel douche Bourjois® Déshabillez-moi ou le Byphasse® gel douche plaisir avec tous deux de la methylisothiazolinone dont l'UFC-Que-choisir rappelle qu'une association de dermatologues américains avait dénoncé les dégâts cutanés .

Publicité

Des produits qui sont utilisés quotidiennement

Les shampoings non plus ne sont pas en reste puisque la marque australienne Aussie® miracle shine, Bioderma® nodé shampoing, Dessange® shampoing hydra-illuminant sont eux aussi épinglés pour contenir des ingrédients jugés indésirables.

Outre les composants allergènes et indésirables, la liste des 400 produits cosmétiques contient des produits avec des substances soupçonnées d'être des perturbateurs endocriniens. Le triclosan notamment dont la présence a été interdite aux Etats-Unis depuis le 2 septembre 2016 est présent dans les produits Eau précieuse®, gel nettoyant purifiant visage, Jouvence® spray tonic & fresh et les lingettes intimes Rogé Cavaillès®. En France, la présence de ce composant est soumis à une limitation jugée correcte pour la santé, mais l'association rappelle malgré tout que ces types de produits sont utilisés quotidiennement voire plusieurs fois par jour par les consommateurs.

Voir la liste complète

Vidéo. Cheveux : pourquoi ces médicaments sont à risque

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité