Gastro-entérite : 3 régions dans le rouge

D'après le réseau de médecins généralistes Sentinelles,  la gastro-entérite aurait franchi le seuil épidémique dans trois régions fortement touchées.

Publicité
Publicité

© Adobe StockLa gastro-entérite fait son grand retour. Les données recueillies par le réseau de médecin généraliste Sentinelles ces deux dernières semaines en France montrent trois régions fortement touchées par la maladie : la Provence-Alpes-Côte d’Azur, les Pays de la Loire et le Grand- Est.

La gastro gagne petit à petit l'hexagone

Le seuil épidémique de la gastro-entérite en France est fixé à 177 cas pour 100 00 habitants. Les taux d'incidence des cas de diarrhées aiguës plus élevés la semaine dernière ont été relevés en Provence-Alpes-Côte d’Azur avec 371 cas pour 100 000 habitants, dans le Pays de la Loire avec 261 cas et dans le Grand-Est avec 240 cas. Pour pouvoir déclarer une région en épidémie les médecins du réseau Sentinelles surveillent également le nombre de cas de diarrhées aiguës vus en consultation, caractérisé par : au moins trois selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant la consultation. Ce pendant, sur le site Sentinelles déclare : "Il est par ailleurs nécessaire d’observer deux semaines consécutives au-dessus du seuil pour confirmer l’arrivée de l’épidémie de gastroentérite". Au niveau national : la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë s'élevait à 182 cas pour 100 000 habitants, soit légèrement au-dessus du seuil épidémique. Le réseau Sentinelles prévoit une augmentation des diarrhées aiguës durant les semaines à venir grâce à son modèle de prévision reposant sur des données historiques.

Publicité

Gastro-entérite : les gestes pour éviter la contamination

Rotavirus, norovirus, adénovirus… les virus responsables de la gastro-entérite sont solides. Ils sont capables de survivre plus de deux semaines sur des surfaces inertes ! La contagion est donc particulièrement importante. Elle peut se faire par les gouttelettes de salive projetées dans l’air, mais aussi par contamination des surfaces par les mains non lavées : clenches de portes, jouets, vaisselles, interrupteurs, télécommande… On nomme ce phénomène la transmission manuportée oro-fécale.

Vous l’aurez compris, le lavage des mains est primordial. Il faut répéter ce lavage régulièrement tout au long de la journée, à l’eau et au savon pendant plusieurs dizaines de secondes. Le passage aux toilettes, la cuisine et le passage à table sont bien entendu des moments cruciaux. Les vomissements et diarrhées sont porteurs du virus. Les cuvettes des toilettes ou le seau ayant été souillés doivent être nettoyés avec un produit chloré. Couverts, vaisselle, aliments, brosse à dents et serviettes de toilette ne doivent faire l’objet d’aucun partage. Enfin, porter un masque de type chirurgical devant vos enfants est un bon moyen pour les protéger de la gastro-entérite.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité