Françoise Hardy raconte le jour où on lui a diagnostiqué son cancer

Françoise Hardy raconte le jour où on lui a diagnostiqué son cancer ©AbacaPress

Dans une interview pour les lecteurs du journal Le Parisien la chanteuse Françoise Hardy, révèle le type de cancer qui l'a frappé et se souvient du moment où tout a basculé.

Publicité
Publicité

"Je vais plutôt bien". C'est une Françoise Hardy miraculée qui s'est confiée aux lecteurs du journal Le Parisien , dans un article publié le 6 décembre dernier. Souriante et l'air moins fatigué, elle se souvient du moment où tout a basculé. "En janvier 2004, on m'a diagnostiqué un lymphome de Malte qui touche les voies digestives", se rappelle-t-elle.

Publicité

"Foutu pour foutu, allez pour la chimio"

Victime de gros problèmes digestifs elle est conduite à l'hôpital en 2015, après une chute dans sa douche."Au bout de trois semaines, le médecin qui chapotait a téléphoné à mon fils Thomas, qui venait chaque jour, pour lui dire que malheureusement c'était la fin". Au cours de ces trois semaines la chanteuse explique que le médecin pensant qu'elle n'y survivrait pas ne lui avait pas prescrit de chimiothérapie, à ce moment elle ne pèse plus que 39 kilos. Il demande alors l'autorisation à son fils de tenter le tout pour le tout. "Foutu pour foutu, allez pour la chimio, ajoute-t-elle. Et ça a marché".

Pourtant militante pour les médecines douces, François Hardy avoue quand même :"moi qui ai toujours fui même le Doliprane®, par des traitements lourds que tout le monde redoute. Ces chimios qui font tellement peur, dans certains cas, elles vous ressuscitent".

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité