Faux ongles : mise en garde contre des risques toxiques

Publicité

Dans un communiqué l'ANSM a tenu à mettre en garde contre la pose d'ongles artificels qui pourrait s'avérée toxique dans certains cas. Voici lesquels et les dangers à connaître.

Publicité

Si vous êtes adeptes des faux ongles il est important de prendre connaissance des contre-indications. Un message souligné récemment dans un communiqué de l'Agence nationale du médicament qui met en garde contre la toxicité d'une pose d'ongles artificiels dans certains cas. Les auteurs rappellent avant tout l'importance de faire effectuer la pose par un professionnel mais également le retrait.

"La toxicité des produits utilisés n'est pas établie"

Publicité
"Gratter ou arracher l'ongle artificiel soi-même peut en effet entraîner un décollement de l'ongle naturel", expliquent-t-ils.
Attention également aux risques d'allergies suite à la colle ou résine utilisée pour fixer l'ongle. "Un ongle posé au-delà de la limite de l'ongle naturel peut entraîner une inflammation du doigt, voire des paresthésies au bout du doigt", insiste l'ANSM.

Enfin voici les cas dans lesquels il n'est pas recommandé de se faire poser des ongles artificiels :
- Pour l es moins de 16 ans car l'ongle est trop fragile.
- Les personnes atteinte de mycose ou de psoriasis aux ongles.
- Les femmes enceintes car la "toxicité des produits utilisés n'est pas établie".

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité