Faut-il vraiment se laver les mains à l’eau chaude ?

Faut-il vraiment se laver les mains à l’eau chaude ?©iStock

Pour éliminer les germes, il est souvent recommandé de laver ses mains à l’eau chaude. Mais est-ce vraiment nécessaire, et cela se vérifie-t-il scientifiquement ? Explications.

Publicité
Publicité

Au savon, à l’eau chaude, et au moins 30 secondes. Les recommandations pour une bonne hygiène des mains, surtout en cas d’épidémie, sont souvent bien connues. Mais l’eau chaude est-elle vraiment nécessaire pour se débarrasser des microbes ? Pas sûr, à en croire des chercheurs de la Rutgers Université (Etats-Unis), qui publient une nouvelle étude dans le Journal of Food Protection. Selon eux, l’eau froide pourrait être tout aussi efficace que l’eau chaude pour assurer une bonne hygiène des mains.

Publicité

Autant de germes éliminés que l’eau soit froide ou chaude

Ces scientifiques se sont penchées sur différentes variables pour évaluer l’efficacité du lavage de mains : le volume de savon utilisé, la température de l’eau et le temps passé à faire mousser le savon. Résultat marquant : la température de l’eau, qui variait entre 16 et 38°C, n’avait pas d’effet significatif sur la réduction du nombre de bactéries présentes sur les mains, comme par exemple la bactérie Escherichia coli responsable de troubles digestifs. "Le confort est important quand on se lave les mains mais en ce qui concerne l’efficacité, cette étude nous montre que la température de l’eau utilisée n’importe pas", souligne le docteur Donald Schaffer, co-auteur de l’étude, cité par MedicalNewsToday.

Des économies énergétiques considérables

Et les chercheurs espèrent que leurs travaux aient des répercussions énergétiques et économiques : 'cette étude pourrait avoir des conséquences importantes en terme d’énergie, puisqu’utiliser de l’eau froide économise plus d’énergie que de l’eau tiède ou chaude', rappelle le docteur Schaffer. Le chercheur propose donc de modifier les règles d’hygiène, notamment celles qui s’appliquent aux professionnels de la restauration, qui ont souvent comme consigne de se laver les mains à 40 degrés pendant deux minutes. 'Au lieu d’avoir une exigence de température, les règles devraient seulement indiquer que de l’eau tiède ou chaude doit être disponible. Nous sommes en train de gâcher de l’énergie pour réchauffer l’eau à un niveau qui n’est pas nécessaire ", déplore le docteur Schaffer.

Vidéo. L'astuce pour désinfecter au naturel

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité