Nuit trop courte : une sieste de 30 minutes et ça repart !

Publicité

Baisse du niveau de stress, système immunitaire renforcé… Des chercheurs prouvent une nouvelle fois les bienfaits de la sieste quand la nuit a été trop courte. 

Publicité

Après n’avoir dormi que deux heures, vous vous sentez stressé, épuisé et chaque seconde vous semble des heures ? Une nouvelle étude montre qu’une simple sieste de 30 minutes peut rétablir les niveaux d’hormones et de protéines de l’organisme, qui permettent de lutter contre le stress et renforcent les défenses immunitaires.

Le niveau d'hormones régulé après la sieste

Publicité
Les chercheurs ont étudié le lien entre les hormones et le sommeil d’un groupe de onze hommes âgés de 25 à 32 ans, en bonne santé. Pour l’expérience, les participants ont dû dormir dans un laboratoire. Leur sommeil a été limité à deux heures la nuit, suivi d’une sieste de deux heures pour un groupe et de trente minutes pour l’autre. Les scientifiques ont ensuite analysé la salive et l’urine des participants après la nuit de deux heures et la sieste pour déterminer l’effet de la privation de sommeil sur leurs hormones.

Premier constat : après une nuit courte, les niveaux de noradrénaline, une hormone agissant sur le stress, ont été multipliés par 2,5 fois. Leur rythme cardiaque, leur tension artérielle et leur niveau de glycémie ont augmenté.

Deuxième constat : Les niveaux de noradrénaline sont redevenus normaux après une sieste, même de trente minutes.

Cette étude pourrait permettre d’élaborer des stratégies de récupération pour les personnes qui manquent de sommeil.

Les conclusions ont été publiées dans le Journal of Clinical Endoctrinology & Metabolism .

Vidéo. Le bar à sieste pour vous rendre zen

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité