Coeur fragile : vous pouvez continuer à faire l'amour !

Publicité

Contrairement aux idées reçues, une étude démontre qu'avoir des rapports sexuels ne serait pas mauvais pour le cœur, même si l’on a déjà subi une attaque.

Publicité

© FotoliaAprès une attaque cardiaque, on doit adopter un mode de vie plus sain. Mais par peur, certains ont tendance à réduire leurs activités physiques et sexuelles. Une erreur ! Selon une étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiology , faire l’amour après un infarctus serait sans danger pour le cœur et même recommandé. Ce ne serait pas plus
dangereux que de monter des escaliers ou de faire de la marche rapide.

Ici, les chercheurs se sont intéressés à la santé de 536 personnes ayant subi une attaque cardiaque, à la fréquence de leurs rapports sexuels et aux autres problèmes de cœur dont ils pouvaient souffrir. Ils ont constaté que 0,7% des participants avaient eu une activité sexuelle dans l’heure précédant leur attaque. A l’inverse, plus de 80% des volontaires n’avaient pas eu d’activité sexuelle durant les dernières 24 heures.
Dans les 10 ans qui ont suivi le début de l’étude, 100 attaques cardiaques, accidents vasculaires cérébraux et autres problèmes cardiovasculaires ont été mesurés. Cependant, aucun de ces accidents n’a été lié au fait d’être sexuellement actif.

Lire aussi

Publicité
"Au vu de nos données, il semble très peu probable qu’une activité sexuelle puisse provoquer une attaque cardiaque", rassure Dietrich Rothenbacher, auteur principal de l’étude, cité par le journal britannique DailyMail. "Moins de la moitié des hommes et d’un tiers des femmes reçoivent des recommandations de la part de leur médecin sur la sexualité après une attaque cardiaque. Il faut rassurer les patients sur le fait qu’ils n’ont pas à s’inquiéter et qu’ils peuvent reprendre une activité sexuelle."

En revanche, l’étude précise qu’une personne qui a déjà eu des problèmes cardiaques sera forcément plus à risque de souffrir d’une nouvelle attaque durant l’acte sexuel que quelqu’un sans aucun problème cardiaque.

Vidéo. Découvrez le fonctionnement du coeur en 3D

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité