Faire la grasse matinée ne serait pas bon pour la mémoire !

Adeptes des grasses matinées, lisez ce qui suit. Après avoir suivi 2700 personnes pendant 3 ans, des chercheurs annoncent que les plus gros dormeurs auraient une perte de mémoire accélérée et un risque plus grand de démence.

Publicité
Publicité

© Fotolia Une étude sérieuse menée sur 2700 personnes âgées de 60 à 70 ans démontre qu'aimer faire la grasse matinée n'est pas très bon pour le cerveau. Surtout, pour les fonctions de mémorisation. Au début de leurs recherches, les scientifiques ont évalué les capacités mentales de leurs sujets puis leur ont demandé de décrire leurs habitudes de sommeil. 49% d'entre eux étaient des dormeurs "normaux" (6 à 8 heures de sommeil par nuit), 40% des gros dormeurs (plus de 9 heures) et le reste dormait moins de 5 heures. Au terme des 3 ans d'étude, les sujets ont refait le test d'évaluation mentale. Les chercheurs ont remarqué que dans les trois groupes, les scores étaient moins bons. Mais le déclin des fonctions cérébrales était presque deux fois plus important chez les gros dormeurs que chez les dormeurs normaux. "Cette recherche suggère que la durée du sommeil pourrait être liée avec la santé cognitive" a commenté le Dr Doug Brown de la Société Alzheimer. D'autres recherches sont maintenant nécessaires pour comprendre si la durée du sommeil est une cause ou une conséquence du déclin cognitif.

Publicité
Source : Dailymail .

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité