Etes-vous prédisposé génétiquement à être antisocial ?

Publicité

Selon une étude canadienne, certaines personnes seraient porteuses de gênes qui peuvent, dans certains cas, influencer négativement leur comportement social.

Publicité

Si vous êtes un brin agressif et susceptible, ce n'est peut-être pas votre faute. Selon les chercheurs de l'université de Montréal (Canada), certains gènes seraient sensibles à certains événements et influenceraient nos comportements. Pour cette étude, ils ont interrogé 1337 étudiants âgés entre 17 et 18 ans sur leurs expériences négatives (maltraitance, moqueries, abus sexuels...). Ils ont également fourni un échantillon de salive pour détailler leur code ADN.

Pourquoi tout le monde réagit différemment aux événements

Publicité
Les chercheurs ont identifié trois gênes à l'origine d'une comportement antisocial. Les porteurs du "Monoamine oxidase A" (25% des volontaires) sont plus à risque de développer un comportement antisocial après un abus sexuel. Le gêne appelé "neurotrophique dérivé du cerveau" porté par 30% des volontaires rendrait agressif face à la moindre remarque. Enfin, les porteurs du "gène transporteur de la sérotonine" (20% des volontaires) auraient un comportement plus agressif après une enfance difficile que ceux qui ne le possèdent pas. Pour les chercheurs, cette étude montre pourquoi tout le monde ne réagit pas de la même façon face aux épreuves négatives de la vie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité