Etes-vous prédisposé au mal de dos chronique ?

Publicité

Des anormalités dans les axones du cerveau prédisposeraient les gens aux douleurs chroniques dans le dos après une blessure. Une information qui permettrait de mieux adapter les traitements.

Publicité

dos_petite© Fotolia La majorité des scientifiques et cliniciens ont supposé que les douleurs du dos venaient de l’endroit de la blessure d’origine. L’idée vient d’être appuyée par une étude de l’entreprise Northwestern Medicine (Chicago), publiée dans le journal Pain . Ils ont passé au scanner le cerveau de 46 personnes ayant eu une douleur en bas du dos pendant au moins 4 semaines et qui n’avaient jamais eu de douleur un an avant cela. Un an plus tard, un nouvel examen au scanner a montré que ceux dont la douleur avait persisté avaient les mêmes anomalies structurelles dans leur matière blanche au commencement de la douleur qu’une année après. Des anomalies situées dans des zones du cerveau impliquées dans les processus d’émotion et de douleur.
"L’anomalie les rend vulnérable et les prédispose à développer un plus grand apprentissage émotionnel, qui amplifie ensuite la douleur et lui donne une importance émotionnelle plus forte", explique A. Vania Apkarian, l’auteur principal de l’étude. Pour la première fois, les médecins pourraient prédire avec une précision d’environ 85% quels patients auront une douleur persistante. Selon les scientifiques, il faudrait donc prescrire à ces personnes plus vulnérables des traitements agressifs pour diminuer les chances d’un retour de la douleur.

Publicité
Source : Predicting Who Will Have Chronic Pain, site web de la Northwestern University, 16 septembre 2013

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité