Avion : votre voisin éternue, quels risques pour vous d'être malade ?

Des scientifiques américains expliquent la trajectoire des microbes dans un avion et comment se propage un virus quand un passager éternue. 

Publicité
Publicité

Si l'un des passagers de votre avion éternue et que vous êtes loin de lui, ne croyez pas être à l'abri de ces microbes. Les auteurs d'un logiciel de simulation appelé ANSYS ont défini la trajectoire des particules dans la cabine.

Les passagers à droite et à gauche du malade plus à risque

Publicité
Dans un avion, l'air stagne. Avec la pressurisation de la cabine, si un malade éternue, les microbes sont aspirés vers le plafond de l'appareil pour être rejetés ensuite vers le bas. Lorsqu'ils retombent, ce sont les passagers situés à droite et à gauche du malade qui recoivent le plus de microbes. Mais, à la fin, toutes les particules se sont dispersées dans l'air et envahissent la totalité de l'appareil.

Grâce à leur schéma, les scientifiques espèrent guider les ingénieurs aérospatiaux pour mettre au point un moyen d'éviter la propagation des maladies qui se transmettent par voies aériennes (grippe, tuberculose). Les chercheurs ont tenu à rassurer en expliquant que le virus Ebola ne pourrait pour l'instant pas être transmis dans l'air. En revanche, il ne faut pas être en contact direct avec les sécrétions de la personne malade.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité