Et si la gravité était la clé de la guérison du cancer ?

Publicité

Des chercheurs néerlandais ont observé que certaines protéines présentes dans les cellules cancéreuses thyroïdiennes devenaient moins agressives dans l’espace.

Publicité

Un petit tour dans l’espace pourrait-il limiter le développement du cancer ? C’est en tous cas ce que supposent les travaux des chercheurs de l’Academic Centre for Dentistry d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Ils affirment qu’une faible gravité empêcherait la croissance de cellules cancéreuses. Pour cela, ils ont étudié leur propagation lors d’un vol d’essai dans un avion recréant les conditions de l’espace et utilisé d’habitude par les spationautes pour s’entraîner.

Des cellules cancéreuses moins agressives dans l'espace

Publicité
Les scientifiques ont soumis des cultures de cellules cancéreuses thyroïdiennes à 22 secondes de microgravité durant un vol parabolique. Ils ont constaté que les gènes et les protéines impliqués dans la croissance de ces cellules se comportaient différemment. Ils devenaient moins agressifs que sur la Terre. "La gravité peut conduire à des changements dans la prolifération cellulaire, la différenciation, la signalisation et l’expression des gènes", peut-on lire dans les conclusions des recherches, publiées dans la revue FASEB .

Pour les chercheurs, étudier ces cellules tumorales dans l’espace peut ouvrir de nouvelles pistes dans la découverte d’un traitement. Dans ces conditions, elles peuvent être observées en 3 dimensions, alors qu’en laboratoire, les chercheurs ne peuvent les analyser qu’en 2 dimensions.

Si cette étude porte uniquement sur le cancer de la thyroïde, d’autres observations de cellules cancéreuses, notamment celles du côlon ou de l’ovaire, ont déjà été faites, avec les mêmes résultats.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité