Est-il risqué de faire craquer ses doigts ?

Faire craquer ses doigts pourrait, sur le long terme, endommager leur fonction articulaire. Mais l’hypothèse n’est pas encore fermement prouvée…

Publicité
Publicité

craquer_petite© Fotolia "Arrête de faire craquer tes doigts"… Vous avez peut-être déjà entendu ça. Mais pourquoi ? Quand on se livre à cette distraction, l’articulation s’échappe de son axe et élargit la capsule qui l’entoure, diminuant la pression qui s’y trouve et créant des petits trous d’air. Il faut ensuite environ 30 minutes pour que le dioxyde de carbone, l’azote et l’oxygène se dissolvent à nouveau dans le liquide synovial, le lubrifiant naturel qui remplit la capsule et facilite le mouvement articulaire. Si cette activité peut être agréable sur le moment, elle pourrait provoquer à force une instabilité dans l’articulation craquée, et diminuer la force de préhension et les fonctions essentielles du membre concerné (ici les doigts et la main).

Pas encore de preuves solides…

Publicité
En 2009, l’allergologue californien Donald Unger a remporté l’IgNobel de médecine pour son étude sur les conséquences des craquements des articulations. Se prenant lui-même comme cobaye, il a fait craquer les articulations de ses doigts gauches uniquement, pendant 50 ans, à raison d’au moins 2 fois par jour. Après ce laps de temps, le résultat fut manifeste : "Aucun signe d’arthrite et pas de différence entre les deux mains." Deux ans plus tard, une étude pratiquée sur plus de 200 personnes âgées ne donnait pas de résultat différent.

Source : Le Monde , 30 mars 2012

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité