En finir avec les acouphènes grâce à une lampe

En finir avec les acouphènes grâce à une lampe©Istock

Une lampe aux couleurs et aux modulations de lumière bien particulières pourrait apaiser les symptômes d’acouphènes chez certains patients. Une étude est sur le point d’être lancée dans une université britannique. 

Publicité
Publicité

Regarder une lampe de couleur spécifique pourrait aider à soigner les acouphènes. Une étude de l’université de Leicester (Royaume-Uni) de 2014, effectuée à la base sur des patients atteints de migraines, avait constaté l’amélioration de cette condition chez 40% des participants qui regardait l’objet, munis de minuscules ampoules rouge, bleue ou verte. La même université a entamé une nouvelle étude sur 32 patients, selon le DailyMail.

Publicité

Distraire la zone sensorielle du cerveau

Cette approche par rayon lumineux propose de distraire la zone sensorielle du cerveau afin qu’elle cesse de produire les signaux qui causent les sons d’acouphènes . Sur la lampe, 3 cadrans sont chargés de modifier l’intensité de chaque couleur, ainsi que le mélange de lumières teintées projetées vers le bas sur une surface A4. C’est sur cette surface que doit se fixer le regard des participants. Ceux-ci seront invités à tourner les cadrans de couleurs pour créer des teintes différentes par tranches de 10 minutes afin de voir si cela réduit le tintement dans leur oreille. Ils devront ensuite revenir 4 fois en 6 semaines pour examiner la différence entre les effets de la lumière spécifique et ceux d’une lumière placebo.

Une future auto-assistance ?

"Cette étude est basée sur l’idée que les acouphènes peuvent être modulés par une substitution sensorielle, comme de la lumière, du son ou des mouvements de langue. Si elle s’avère efficace, elle peut faire partie des stratégies d'auto-assistance pour aider les personnes souffrant d'acouphènes.", a déclaré le Pr Jaydip Ray, consultant ORL au Sheffield Teaching Hospitals (Royaume Uni).

De plus en plus de Français se plaignent d'acouphènes. Il s'agit de bourdonnements et de sifflements qui résonnent dans la tête et dans les oreilles. Ces symptômes auditifs peuvent entraîner une grande fatigue nerveuse, voire même obliger le patient à limiter ses contacts avec l'extérieur. "Il s’agit alors d’un son lié à un traumatisme (maladie ou traumatisme sonore) qui reste en mémoire alors que la cause a disparu", expliquait à Medisite le Dr Lacher-Fougère.

Vidéo. Voici comment entendent les personnes schizophrènes

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité