Empoisonné au cyanure à cause des amandes d'abricots

Publicité

Le journal britannique Dailymail alerte sur le cas d'un patient qui se serait retrouvé empoisonné au cyanure à caused'une surconsommation d'amandes d'abricots.

Publicité

Depuis 1970 les amandes d'abricot sont devenues un remède naturel de plus en plus controversé mais certains en consommeraient pour leurs vertus anti cancer. C'est le cas de ce britannique dont l'identité n'a pas été révélée, mais dont l'histoire est relayée par le média local Dailymail . Problème, cet anglais de 67 ans ayant consommé une forte dose d'amandes d'abricots a été victime d'un empoisonnement au cyanure.

Publicité

Un composant qui se transforme en cyanure une fois digéré

Le média anglais affirme que l'homme prenait l'équivalent de 2 cuillères à café d'extrait d'amandes d'abricots qu'il faisait lui même, ajouté à trois comprimés de Novodalin, un traitement naturel à base d'autres noyaux de fruits en complément de son traitement anti cancer. A force , 'homme est venu à manquer d'oxygène dans le sang progressivement, le principal signe d'une intoxication au cyanure.

Comme le rappelle l'EFSA, "manger plus de trois petites amandes crues d'abricot peut faire dépasser le seuil de sécurité". Pourquoi ? Parce qu'elles contiennent "un composant appelé amygdaline qui se convertit en cyanure une fois digéré". Or entre 0,5 et 3,5mg par kilogramme de poids corporel de cyanure peut devenir mortel.

C'est lors d'un examen de la prostate que les médecins ont pu se rendre compte de l'empoisonnement du patient. Ce cas, selon, les scientifiques illustre les dangers de l'auto-médication sur du long terme et demande aux patients de toujours en parler à leur médecin avant.

Vidéo.La vérité sur les cancers héréditaires

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité